Question :

Question : Le SAV pratique la vente forcée

J'ai confié mon téléphone au SAV Apple pour remplacement de la vitre le 11 avril dernier.

Le 13 avril suivant, j'ai été contactée téléphoniquement pour m'informer de ce que la batterie présentait une faiblesse et me proposer, compte tenu de cette "multipanne" (qui n'était alors que potentielle, la batterie fonctionnant) un échange standard pour plus de 300 €.

J'ai refusé cette opération, me satisfaisant parfaitement de ma batterie fatiguée.

Un devis de réparation de l'écran m'a donc été transmis que j'ai validé. (144 € TTC ayant déjà réglé 29 € de prise en charge)

Il m'a été indiqué que le téléphone serait réparé sous 15 jours.

Ce jour, 2 mai, soit plus de 15 jours plus tard, nouveau contact téléphonique pour m'indiquer qu'Apple REFUSE de réparer l'écran au motif que l'objectif présenterait une rayure.

Je précise donc que je ne souhaite pas faire réparer cet objectif dont le fonctionnement me satisfait pleinement.

Refus d'Apple : il m'est alors expliqué qu'il s'agit de la politique d'Apple qui refuse de remettre en état des appareils présentant une multipanne ; ils ne répareront pas mon écran et ne me proposent qu'un échange standard au coût de 370 €.


Le bon de prise en charge et le devis (seuls documents qui m'ont été remis) ne mentionnent absolument pas cette hypothèse de refus de réparation en cas de "multipannes".


La position d'Apple est donc injustifiée.


A touts fins utiles, je rappelle les dispositions de l'article L 121-11 du Code de la Consommation : " Est interdit le fait de refuser à un consommateur la vente d'un produit ou la prestation d'un service, sauf motif légitime ;

Est également interdit le fait de subordonner la vente d'un produit à l'achat d'une quantité imposée ou à l'achat concomitant d'un autre produit ou d'un autre service ainsi que de subordonner la prestation d'un service à celle d'un autre service ou à l'achat d'un produit dès lors que cette subordination constitue une pratique commerciale déloyale au sens de l'article L 121-1"

La position d'Apple est un refus de vente, puisque la prestation qui est techniquement possible et que j'ai commandée m'est refusée.

Elle pourrait aussi être assimilée à une vente forcée puisque la seule option qui m'est proposée consiste en l'achat d'un nouvel appareil moyennant un surcoût de 226 €.

En résumé, le téléphone fonctionne grâce à une batterie opérationnelle, les photos prises sont parfaites en dépit d'une rayure sur l'objectif situé hors champ de prise de vue, et la vitre a simplement été fendue ensuite d'un choc ... mais Apple relève une "multipanne" et refuse de fournir une prestation tout à fait réalisable et que j'ai commandée.

Par principe mon prochain téléphone ne sera pas Apple.

La flotte de téléphones de ma Société sera également renouvelée auprès d'un autre fournisseur

Et de fait, ce téléphone à réparer qui devait être offert pour être le premier d'une adolescente sera également d'une autre marque. Une jeune consommatrice qui prendra donc ses habitudes de consommation auprès d'un concurrent...

Je déteste qu'on se moque du monde

iPhone 6

Publiée le

Répondre

Le contenu de la page a été chargé

Profil de l’utilisateur : virginie35

Question : Le SAV pratique la vente forcée